Retour

Témoignage d'Anne IZQUIERDO, Psychanalyste, formée à l'IFAPP

Mon désir de formation à la psychanalyse est né, comme pour beaucoup, de ma propre analyse réalisée suite à la naissance de mon fils.

 Les cinq années passées à l’IFAPP m’ont permis de clarifier et de théoriser ce que je vivais en analyse de manière intuitive et perceptive.

Ayant suivie des études d’Anthropologie, certaines notions m’étaient familières et notamment celle d’écoute qui m’intéresse encore particulièrement et sur laquelle je travaille actuellement.

L’enseignement à l’IFAPP est exigeant mais généreux, et favorise toujours une grande autonomie.

La cinquième année exige l’écriture d’un mémoire de fin d’étude avec le soutien précieux et bienveillant d’un guidant.

C’est pour chacun l’occasion précieuse d’explorer un sujet, de prendre du temps pour tenter de répondre à des questions complexes qui nous interpellent depuis parfois des années. C’est la possibilité rare de se mettre en recherche, en questionnement, en cheminement face à une problématique.

J’ai réalisé cet écrit sur la notion de féminité et de maternité. Ce travail m’a permis de mettre un point final à mes difficultés personnelles liées à la maternité et surtout, de rendre créatif, par l’écriture, un trauma.

Ce mémoire a depuis, été publié aux éditions L’Harmattan, sous le titre : « Les psychopathologies de la maternité : Le cas des fausses couches répétées ».

Cette recherche a de plus et en quelque sorte, définie une compétence plus particulière, car j’accueille depuis à mon cabinet, beaucoup de femmes autours de cette problématique de la maternité et de la féminité.

Après une carrière artistique de danseuse, la psychanalyse et la formation suivie à l’IFAPP m’offrent une reconversion en douceur, à l’écoute du corps et de la parole de l’autre.

Anne Izquierdo

20 Avenue Jeanne d’Arc

13400 AUBAGNE

Tel. 06.95.82.15.73